ENTRE-DEUX(2019)

IVANA MÜLLER – GAËLLE OBIÉGLY

FR

Dans la langue française le terme broder a deux sens ; d’un côté travailler les motifs avec une aiguille sur un bout de tissu et d’un autre côté inventer, garnir, remplir, enjoliver… ou tout simplement raconter des histoires.

Créée par la chorégraphe Ivana Müller et l’écrivaine Gaëlle Obiégly, ENTRE – DEUX est une performance basée sur la pratique de la broderie, cette forme ancienne d’écriture féminine, qui utilise l’aiguille comme une sorte de plume. En travaillant sur un grand morceau de tissu les deux artistes brodent ensemble ; elles font cela devant les spectateurs. Par leurs gestes minutieux apparaît une succession de formes qui lentement deviennent lettres, puis se transforment en mots. Ces mots sont les déclencheurs d’une conversation où les deux protagonistes partagent des points de vue et se racontent des histoires sur le monde qui les entoure et le monde qu’elles sont en train d’inventer.Ce paravent qui les occupe cache et expose en même temps le lent processus de l’apparition et de la disparition du sens – ce qui produit un certain suspens.

FILET

Brodeuses de l’imaginaire
« (…) La libération vient de la broderie, occupation désuète qui, à travers le traitement qu’en proposent Ivana Müller et Gaëlle Obiégly, regagne en modernité. (…) Entre-Deux propose une page blanche, ou plutôt un drap blanc, sur lequel deux ouvrières de l’imaginaire orchestrent des apparitions et des disparitions en toute tranquillité. Des fils de couleur, des aiguilles et ces lettres qui se dessinent lentement et permettent aux deux brodeuses de se poser une foule de questions. Est-ce qu’on aime une nouvelle activité pour elle-même ou juste parce qu’elle est nouvelle ? Est-ce que la phobie des trous révèle un désir inconscient de disparaître ? Est-ce que les gens qui font des mots croisés vénèrent l’ordre et les cases ? Est-ce que s’acheter un chat ou tout autre animal des compagnie est un acte fasciste, dans la mesure où un être vivant emprisonne un autre être vivant ?

Les brodeuses brodent autour de ces thèmes tirés d’un quotidien augmenté et le font avec suffisamment de finesse pour élargir notre horizon de réflexion. Le texte brodé, qui fait référence à l’effacement, appelle à plonger en soi-même pour y trouver sa vérité. Entre-Deux se savoure comme une conversation poétique, un après-midi d’été. »

Marie-Pierre Genecand, in: Le Temps, 19 août 2019

FILET

ENG

The  performance, created by Ivana Müller and the French writer Gaëlle Obiégly, is based on the practice of embroidery, this ancient form of female ‘writing’ that uses a needle as a pen.
By working on a large piece of cloth, both artists embroider together, and ‘live’, in front of the audience. Their meticulous gestures reveal a succession of forms that slowly become letters, and then turn into words that appear as triggers for a conversation in which they share their points of view and tell stories about the world they observe and re-invent.

FILET

concept, texte, chorégraphie, interprétation Ivana Müller & Gaëlle Obiégly

lumières Fanny Lacour
construction décor/ bande son Nils De Coster
production I’M COMPANY (Matthieu Bajolet, François Maurisse & Gerco de Vroeg)

coproduction Ménagerie de verre, Paris(FR); FAR° festival des arts vivants, Nyon (CH); actoral, festival international des arts et des écritures contemporaines.

soutiens DRAC Ile -de France – Ministère de la culture et de la communication/ Région Ile-de-France/ Spedidam