samedi 20 MAI 2017 à 19h
CARTE BLANCHE à LA MENAGERIE DE VERRE – PARIS

Conversations engagées lors d’une longue nuit de printemps
Le samedi 20 mai à la ménagerie de verre à Paris : une soirée carte blanche proposée par Ivana Müller dans le cadre de sa résidence d’artiste associée, avec différentes propositions scéniques et performatives inspirées par la forme de la conversation.
En se penchant sur les relations entre la nature et la culture, entre le corps et l’esprit, entre la voix et le script, et sur les différentes formes de participation(s), IM vous propose une soirée de rencontres et d’échanges avec des proches et des étrangers, en communauté, en solo ou à deux.

Au programme :

We Are Still Watching  – performance participative pour et avec 60 spectateurs/ 19h et 21h.
Joué depuis 2012 à chaque fois par une nouvelle communauté de spectateurs, We Are Still Watching retourne pour cette carte blanche à Paris.

Texte : Ivana Müller en collaboration avec Andrea Bozic, David Weber-Krebs et Jonas Rutgeerts, la version française a été traduite en collaboration avec Gilles Amalvi.

Conversations hors-champs – installation interactive pour 10 tentes et 10 couples / pendant toute la soirée. Inspirée par les métaphores venant de l’univers des plantes et des jardins, curieusement performatives dans les contextes sociopolitiques, cet avril IM a passé 2 semaines en résidence à la Parc de la Villette, dans le jardin passager, en échangeant des idées sur les mots polysémiques comme : culture, implanter, coloniser, racines, résistance etc. avec le jardinier de lieu Nicolas Boehm… Ces échanges ont nourri des conversations scriptés et proposées à 2 étrangers dans l’intimité d’une tente.
Conçu et écrit par Ivana Müller en collaboration avec Julien Lacroix et Anne Lenglet

Réflexions Partagées –texte coécrit par les spectateurs/ en boucle toute la soirée.
Le principe de cette vidéo participative est de compléter le texte qui apparaisse phrase par phrase, en le définissant dans l’intimité de sa tête, avec les autres autour de nous. Les mots qui manquent offrent des possibilités d’interprétations très différentes. Les mots invisibles surgissent de notre imaginaire collective et personnelle en nous indiquant la manière dont nous voyons le monde. Ce texte a autant de versions qu’il y en a des lecteurs. Il n’existe pas une version « correcte ». Elle sont toutes possibles.

XXXXXXX – une vidéo proposant un voyage en train, quelque part en Europe/ projection toutes les 20 minutes pendant toute la soirée. Initialement créée en 2015 pour l’événement Love Letters to a (post-)Europe à BIOS, Athènes.

Samedi 20 mai, 19h – 22h30, Ménagerie de verre, Paris.
Le bar sera ouvert tout au long de la soirée.

FILET

COLLABORATIVE PRACTICE/BOOK:NOTES

ENG
In October IM started working on a project commissioned by Freiburg City Theatre (DE) as a part of the Heritage Depot Project. Inspired by the 19th century ‘Marginalia’ gesture of ‘preparing’ a book before offering it to a friend or lover by writing personal notes in the margin, Ivana Müller invited Bojana Kunst, Paz Rojo, David Weber-Krebs, Paula Caspao, Ant Hampton and Jonas Rutgeerts into a collaborative practice based on gestures of reading and writing.
All the participants in the project chose a book together: Echolalias, On the Forgetting of Language by Daniel Haller-Roazen. They read the same copy of the book one after the other, during 5 month period, and while reading they wrote their notes in the margin. The body of the « noted book » traveled between different European cities where the participants live, becoming a body of exchange, a body of influence, a territory of reflection, a common place.
Once annotated the book continues its life as a book, outside of official
institutions, traveling from reader to reader, each reader choosing the following one, giving her/him the book by hand. The book’s journey will last for the next 10 years, crossing many
hands and taking unpredictable paths driven by chance, trust and
gestures of friendship. A log of all readers will be kept as part of an archive, slowly tracing the cartographies of the emerging reading community.
To be followed on www.ivanamuller.com/works/notes

The Heritage Depot exhibition will take place from March 25 till 29 April in the Museum für Neue Kunst in Freiburg, in which an installation based on some of the issues and questions related to the practices of Notes will be shown. This possible representation of the annotated book contains a display of all of the 291 facsimiled pages of the annotated book on the wall, page by
page and in the same order as they appear in the book, creating a
certain sort of a ‘dissected map’, through which the visitor can
wonder, either alone or in a group with the other visitors,
listening to the 11 hour long audio document of 7 annotators reading
the book chapter by chapter, one after the other.

FR  
Suite à l’invitation du Theatre Freiburg(Allemagne) et du Museum für Neue Kunst Freiburg qui organisent l’exposition Heritage Depot Project , ayant pour thème « les  processus de transmission de l’héritage et les stratégies par lesquelles ces héritages sont acceptés et contextualisés », Ivana Müller propose NOTES. La proposition est inspirée de la pratique du XIXème siècle appelé ‘Marginalia’ qui étaient une façon de « préparer » un livre avant de l’offrir à un ami(e) ou un amant(e) avec des annotations personnelles dans la marge.

Cette pratique a donné l’idée à Ivana Müller d’inviter 7 lecteurs Bojana Kunst, Paola Caspao, David Weber-Krebs, Paz Rojo, Ant Hampton, Jonas Rutgeerts et elle même  pour écrire, l’un après l’autre et dans un ordre décidé, des notes dans la marge d’un même livre, choisi ensemble. Ce livre devient ainsi un « corps commun », une corporalité qu’on ré-écrit ensemble, une espèce de « choré-manuscrit » dans lequel on partage l’espace, le temps, des références culturelles, les indices, le territoire, les graphologies différentes de chaque lecteur/annotateur. Ainsi « travaillé » ce livre devient une matrice pour toutes sortes de réflexions, connections et associations, offrant au spectateur (le lecteur final) un espace d’interprétation et d’imagination, combinant voix poétiques, théoriques et fictionnelles.  

 L’ensemble du processus de lecture et d’écriture prendra environ 5 mois à partir d’octobre 2016 jusqu’à mars 2017, le moment où le « choré-manuscrit » sera présenté pendant 5 semaines dans une forme performative au Museum für Neue Kunst. A la fin du processus d’annotations, une installation de l’oeuvre facsimilé va être présenté au Musée für Neue Kunst à Freiburg, dans le cadre de Heritage Depot Project entre 25 mars et 29 avril 2017.

FILET

RESIDENCY in PARIS in 2017
ENG
From January till December 2017 IM will be artist in residency in Ménagerie de verre in Paris. During this period she will be working on her new piece CONVERSATIONS… that will premiere in November 2017 at the Les Inaccoutumés festival. As a part of the residency program she will also start a year long choreographic research platform T.R.I.P., in collaboration with 10 young Parisian artists and choreographers.

FR
En 2017 IM va être artiste associée à la Ménagerie de verre à Paris. Au programme de cette résidence auront lieu la nouvelle création Conversations… (première durant Les Inaccoutumés en novembre 2017), deux soirées Carte Blanche en mai et en décembre ainsi que la mise en place du laboratoire de recherche T.R.I.P. .

FILET

T.R.I.P.
 

ENG
During the residency at the Ménagerie de verre in Paris, throughout 2017, Ivana Müller will run a research lab together with a group of Paris- based colleagues: Bryan Campbell, Céline Cartillier, Duncan Evennou, Madeleine Fournier, Hélène Iratchet, Anne Lenglet, Olivier Normand, Pauline Simon, Bahar Temiz et Vincent Weber.
The name of the lab is T.R.I.P and its main objective is the creation of a space of experimentation, reflections, encounters and exchanges in the field of choreographic practices and production . During  11 meetings (one day per month) each participant will show a work in progress / a performative proposal / experience which will be the starting point for a shared practice, a laboratory where the ways of working will be at the heart of the reflection. Each individual proposal will be processed and presented in a way that is most appropriate to the proposal itself.  The form of the presentation and the sharing methodology will be reinvented at each session. These monthly meetings will open the possibility of developing different methods of feedback and support for creative practices. The long duration of the project has the potential to develop a common body of influence and to forge other types of relationships and associations among the participants.

A publication based on the experience of practices shared with the contributions of all participants will be published in late 2017 / early 2018.

FR
Dans le cadre de sa résidence à la Ménagerie de verre à Paris en 2017, Ivana Müller propose T.R.I.P., un laboratoire de recherche qui a pour but principal la création d’un espace d’expérimentations, de réflexions, de rencontres et d’échanges dans le domaine des écritures et de la production chorégraphique.. T.R.I.P. prendra la forme de 11 réunions (une journée par mois). Chacun des participants montrera un travail en cours/une proposition performative/ une expérience: cela sera le point de départ pour une pratique partagée,  un laboratoire où les manières de travailler seront au cœur de la réflexion. Chaque proposition individuelle va être traité et présenté de manière qui convient le plus à la proposition elle-même, c’est à dire, la forme de la présentation et la méthodologie de partage est à réinventer à chaque session. Ces rendez-vous ouvriront la possibilité de développer différentes méthodes de feed-back et de soutien aux pratiques de création. La longue durée du projet a le potentiel de développer un corps commun d’influence et de tisser d’autres types de relations et d’associations entre les participants.

Une publication basée sur l’expérience des pratiques partagées avec les contributions de tous les participants sera éditée à la fin 2017/ debut 2018. Ce projet a également bénéficié de la mise à disposition de studio au CND, un centre d’art pour la danse.

Les participants à T.R.I.P. 2017 sont Bryan Campbell, Céline Cartillier, Duncan Evennou, Madeleine Fournier, Hélène Iratchet, Anne Lenglet, Olivier Normand, Pauline Simon, Bahar Temiz et Vincent Weber.
FILET
CONVERSATIONS…


ENG

Inspired by the 18th century form of conte philosophique, “Conversations…” functions as a playful performative score in which
certain philosophical concepts such as Work, Illusion, Body, Togetherness, Nature, Luck etc. get into a dialogue with one
another. Embodied and interpreted by four humans and a certain number of plants (of different shapes, sizes, origins and
characteristics), those concepts get a body, a voice and therefore a possibility to interact.
The premiere of the piece will take place in autumn 2017.
More info about the project here soon.


FR

La création 2017, est une pièce de groupe dans laquelle certains concepts philosophiques comme Travail, Illusion, Corps, Ensemble, Nature etc. deviennent incarnés et entrent en dialogue les uns avec les autres. Ces concepts obtiennent un corps, une voix et donc une possibilité d’interagir.
Interprétée par 4 humains et par un certain nombre de plantes (de formes, tailles et caractères différents), la pièce est construite comme une série de conversations au cours desquelles de nouveaux points de vue sur la façon dont nous vivons et travaillons ensemble sont offerts. La pièce propose un univers inhabituel voire absurde, ponctué de rencontres inattendues.

La première de la pièce en français est prévu en Novembre à la Ménagerie de verre à Paris, dans le cadre du festival Les Inaccoutumés. Suivi par la tournée en Allemagne, Belgique, Autriche, etc.

Plus d’info prochainement

TOURING

In the next months Ivana’s pieces Edges, Partituur and We Are Still Watching are touring in different venues and festivals in Europe.

for detailed list please check: DATES
FILET