POSITIONS (2013)

Positions: parole travail518ret slogan

156ret temps et rythme cardiaque569ret pause 2

In Positions Ivana Müller deals with the concept of “economy” and it’s different versions: economy of movement, economy of identity, economy of emotion, economy of theatre; using assets that define our social identity, our civil status, our class position and our life style as currency. A “capital” that is there in the beginning of the show, a “potential”, or “destiny” that each of the performers has gets exchanged, traded, bargained, fructified and capitalized on through an obscure practice that resembles a “black-market”. What in the beginning looks almost like a children’s game develops into an imaginative and emotional journey based on the idea of “exchange” that offers a complex reflection on the idea and place of value and the representation of the same.

Concept and direction Ivana Müller and collaboration with performers: Jean-Baptiste Veyret Logerias, Anne Lenglet, Bahar Temiz & Galaad Le Goaster
Artistic advise Sarah van Lamsweerde
Technical direction and light design Martin Kaffarnik
Production I’M’ COMPANY /Chloé Schmidt
Coproduction BUDA Arts Center Kortrijk(B) / Festival NEXT, Musée de la danse / Centre chorégraphique national de Rennes et de Bretagne, Point Ephémère (Paris), Ménagerie de verre, Paris, within the framework of Studiolabs, ARCADI
I’M’ COMPANY receives the support of DRAC Ile-de France (Aide à la création 2013).

Positions exists in both French and English version

FILET
POSITIONS (2013)

Dans ‘Positions’ Ivana  Müller propose un point de vue sur le concept d’ «économie» dans ces différentes versions: l’économie de mouvement, l’économie de l’identité, l’économie de l’émotion, l’économie du théâtre. Elle crée un spectacle dans lequel les interprètes utilisent des « valeurs » qui définissent notre identité sociale, notre état civil et notre style de vie comme monnaie. Un «capital» , un « potentiel », ou « destin » que chacun des interprètes obtient au début du spectacle dans un set de pancartes est échangés, vendus, négocié, fécondé ou capitalisé pendant le spectacle à travers une pratique obscure qui ressemble à un « marché noir » « . Ce qui, au début, ressemble à un jeu d’enfants se développe dans un voyage imaginaire et émotionnel basé sur l’idée d’«échange». Celui-ci propose une réflexion complexe sur l’idée et le lieu de « la valeur » et de la représentation du même.

Conception, chorégraphie et texte Ivana Müller
 Performeurs Jean-Baptiste Veyret Logerias, Anne Lenglet, Bahar Temiz et Galaad Le Goaster 
Collaboration artistique Sarah van Lamsweerde
 Direction technique et création lumière Martin Kaffarnik
 Production et management I’M Company / Chloé Schmidt 
Coproduction BUDA Centre d’Arts à Courtrai (Belgique) / festival NEXT ; Le Musée de la Danse – CCNRB dans le cadre de la mission Accueil-studio
Résidence de création au Point Éphémère (Paris)
Avec le soutien de la Ménagerie de verre dans le cadre de studiolab
I’M’Company reçoit le soutien de la Drac Île-de-France – Aide à la création chorégraphique 2013.